Thierry, entrepreneur

Ici, l’interview de Thierry, co-fondateur dEvidence B, un assistant pédagogique intelligent développé dans le cadre du P2IA pour personnaliser l’apprentissage des mathématiques en CP, CE1, CE2.

Quel type d’élève étais-tu ?
Discret mais posant des questions à propos et à contretemps.

Si tu avais une baguette magique, comment t’en servirais-tu ?
A ne pas croire en la magie.

Si tu pouvais parler une heure avec le ministre de l’éducation Nationale, que lui dirais-tu ?
Que l’arrivée de l’IA, recentrée par les avancées des sciences cognitives, va démultiplier la capacité des enseignants à aider tous les élèves de classes de plus en plus hétérogènes.

Que trouves-tu passionnant dans les décennies à venir ?
Cette double révolution de l’intelligence artificielle (ce que nous disent les traces d’apprentissage des élèves) et de l’élucidation progressive de comment le cerveau apprend.

Qu’est-ce qui doit changer dans l’éducation ?
La confiance dans la diversité des enseignants et leur reconnaissance et leur rémunération comme nouveau hussard de la société de la connaissance. Ils sont la clé de la puissance de connaissance portée par le numérique autant que celle de l’éducation au discernement que cette abondance aussi de fausses connaissances requiert.

Comment le faire changer ?
Écouter et outiller les enseignants, et ne pas écouter les visions instrumentalisées de l’éducation par les géants du numérique.

Tu travailles dans l’EdTech. Est-ce que tu n’as jamais voulu toi-même être prof ? Si oui, pourquoi ne pas l’être devenu ?
J’ai commencé comme enseignant de philosophie et les personnes les plus engagées et passionnantes que j’ai rencontrées lors de mes 12 ans chez Microsoft sont ces enseignants croisés sur des forums d’enseignants à travers le monde.

Qu’est-ce qui t’attire dans l’éducation ?
La possibilité de faire réussir tous les élèves contre les déterminismes sociaux. Contribuer à débloquer l’ascenseur social.

Quel est ton plus gros challenge ?
Prouver qu’une jeune entreprise née en France peut contribuer à résoudre ces défis aux quatre coins de la Terre. Et ceci avec l’aide de nos enseignants, nos chercheurs et l’accompagnement des administrations françaises et européennes.

Quelle est ta vision de l’éducation ? Quels en sont pour toi les challenges ?
Que la soif d’apprendre qui est le propre de l’humain soit démultipliée par l’école. Le challenge est pour nous de développer avec EvidenceB ces outils pour les enseignants permettant de débloquer le plaisir d’apprendre pour chaque enfant, quels que soient la difficulté, le handicap ou l’ennui qui par moment tarissent cette soif.

Qu’est-ce que tu ne voudrais pas que les gens avec qui tu travailles découvrent ?
Ma complaisance pour la littérature fin-de-siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

24  +    =  31

Retour en haut