Christine, professeure des écoles

Ici l’interview de Christine :

Quel type d’élève étais-tu ?
Bonne élève, sérieuse et discrète, ayant toujours aimé aller à l’école.

Si tu avais une baguette magique, comment t’en servirais-tu ?
Je ferais oublier la violence et l’agressivité.

Si tu pouvais parler une heure avec le ministre de l’Éducation Nationale, que lui dirais-tu ?
Que la première des solutions pour améliorer le quotidien de tous, c’est de multiplier les moyens humains, donc de baisser les effectifs dans toutes les classes jusqu’au lycée, et de veiller à ce que tous les enfants en situation de handicap soient bien accompagnés.

Qu’est-ce qui doit changer dans l’éducation ?
Les effectifs par classe, le formatage des élèves, conditionnés à donner de “bonnes réponses type” dans des “exercices type”. L’enseignement des langues également(qui doit être assuré par des professionnels en primaire). Enfin, permettre aux élèves de prendre des initiatives dans leurs apprentissages.

Comment la faire changer ?
En faisant confiance aux enseignants, en accordant des moyens, en modifiant la façon classique d’enseigner et les architectures des structures (ouvrir les espaces).

Quel est ton parcours d’enseignante ?
Petite expérience d’un an dans un RASED (maitre E) puis exclusivement CP ou CE1, depuis 18 ans.

As-tu fait d’autres métiers ?
Oui : animatrice et directrice de centres de vacances.

Pourquoi as-tu voulu devenir prof ?
Pour être auprès d’enfants et transmettre.

Que préfères-tu dans le métier de professeur ?
Chercher des solutions, partager des savoirs avec les enfants et les collègues

Quelle est ta classe préférée ?
CP

Quel est le meilleur cadeau de fête des mères/pères que tu aies fabriqué ?
Un jeu de morpion pour les papas

Qu’est-ce que tu ne voudrais pas que tes élèves découvrent ?
Qu’ils m’épuisent ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7  +  3  =  

Retour en haut